top of page

Tous les métiers que j'ai faits depuis sept ans en plus d'être écrivain

Updated: Feb 2




La reconversion professionnelle est tout sauf un long fleuve tranquille. En tous cas la mienne a été pleine d'imprévus et de bifurcations plus ou moins contrôlés.

Il y a sept ans, j'ai changé de vie. En septembre 2017 alors que je quittai La Défense, mon roman dormait déjà depuis longtemps dans mes tiroirs, mais j'étais loin d'imaginer que je pourrais en vivre, j'ai donc exercé plusieurs activités avant de devenir écrivain.

"Être écrivain", "En faire mon métier"...

Au moment de ma démission, cela me semblait aussi réaliste que de devenir chef d’orchestre ou joueuse de handball professionnelle (ceux qui m’ont déjà vue me cacher derrière les poteaux du but de handball mesureront ici le gouffre qui me séparait alors de tout fantasme littéraire).


Certes j'adorais écrire et j'avais déjà un roman achevé, mais c'est bien simple, ni au moment de quitter mon poste de fiscaliste ni au cours de cinq années suivantes, je n'ai imaginé pouvoir en faire mon activité principale. Je me suis donc lancée dans autre chose.


En l'espace de sept ans je me suis formée et j'ai fait différents métiers. Certains que j'exerce toujours à temps partiel - et avec joie - , d'autres qui n'étaient là que pour payer les factures.





Florilège.


 

2017 - Ma première reconversion, celle pour laquelle j'ai quitté mon job de fiscaliste... (et qui n'a pas été de tout repos)

-> CHEF PÂTISSIÈRE



"Chef pâtissière, c'est un bon métier ça ?" : À temps plein dans une pâtisserie - ou un restaurant - pour l'avoir expérimenté plusieurs fois, je dirais que c'est un peu ma définition de l'enfer. De temps en temps en donnant des cours, et en indépendant, oui, c'est un super métier.

Formation ? : CAP "Pâtisserie" - Mai 2018

Est-ce que je le suis toujours ? : Eh oui ! Ponctuellement, je donne des cours en ligne ou chez des clients, et je prépare mon premier livre de recettes (publication en 2024 !). Et je pâtisse tout le temps (en priorité pour moi hé hé).

Aujourd'hui, combien de temps est-ce que j'y consacre ? : Quelques jours par mois.


 

2019 - Ma seconde reconversion

-> LIFE COACH



"Life coach, c'est un bon métier ça ?" : C'est même un métier merveilleux ! C'est compliqué d'en vivre en tant que freelance, mais cela demeure un super corde à mon arc.

Formation ?: Accredited Transformational Life Coach - Novembre 2019

Est-ce que je le suis toujours ?  : Oh oui !

Aujourd'hui combien de temps est-ce que j'y consacre ? : Quelques heures par semaine.


 

2020 - Ma seconde reconversion bis

-> INSTRUCTEUR EN MEDITATION



"Instructeur en méditation, c'est un bon métier ça ?" : Je n'aime pas beaucoup le terme "instructeur de méditation" (voire pire, "prof de méditation") qui ne veut pas dire grand-chose. Je partage simplement mon expérience de cette pratique qui a changé ma vie et j'aide ceux qui le souhaitent à créer leur propre routine en méditation. Sans doute une des plus belles choses que j'ai jamais faites.

Formation?: Certified Vedic Meditation Instructor - Mai 2020

Est-ce que je le suis toujours ? : Oui ! J'ai commencé la méditation avant tout et surtout pour moi-même. Je suis toujours ravie de partager cette expérience.

Aujourd'hui combien de temps est-ce que j'y consacre ? : Quelques heures par mois.


 

2022 - Quand vraiment j'ai eu du mal à payer mes factures

-> VENDEUSE EN ÉPICERIE FINE




"Vendeuse en épicerie fine, c'est un bon métier ça ?" : Eh bien... disons que c'est un métier qui m'a appris l'humilité. Surtout quand on est payée £10 par heure soit à peine le prix d'une miche de pain et d'un avocat bio vendus dans la-dite épicerie fine. Une expérience qui fait relativiser beaucoup de choses ;)

Formation ? : Aucune, j'étais déjà super forte pour utiliser la balance à peser les tomates cerise.

Est-ce que je le suis toujours ? : Non. L'ambiance était sympa et j'avais parfois des yahourts gratuits (youhou) mais les meilleures choses ont une fin. L'objectif était de compléter mes revenus pendant une période financièrement hum... compliquée (2022 - Annus Horribilis).

Aujourd'hui combien de temps est-ce que j'y consacre ? : Aucun (et je vous rassure je mange de nouveau des avocats sans avoir envie de pleurer).


 

2022 - Affinons notre projet mon petit...

-> CHEF PRIVE POUR RETRAITES de YOGA




"Chef privé pour retraite de yoga, c'est un bon métier ça ?" : C’est fantastique. Entre la création des menus et des recettes, l’accueil des participants et les moments partagés autour d’un repas magnifique… c’est un bonheur.

Formation ? : Non (j’en ai marreee des formations…). J’ai considéré que mon CAP de pâtisserie et ma passion pour la cuisine (et ma maniaquerie) suffisait. Et c’est le cas :)

Est-ce que je le suis toujours ? : Absolument! J’ai créé avec une amie « Yoga Retreat for Foodies » et nous organisons des évènements régulièrement.

Aujourd'hui combien de temps est-ce que j'y consacre ? : Plusieurs jours par mois.


 

2022 - Et l'écriture dans tout ça ?

(on ne comprend rien à ton parcours ma cocotte...)

-> ÉCRIVAIN



"Écrivain, c'est un bon métier ça ?" : Le plus grand des bonheurs et des honneurs.

Formation ?: Non. 

Est-ce que je le suis toujours ? : C'est même désormais MON métier. Ce que je réponds quand on me demande ce que je fais dans la vie (et croyez-moi ca simplifie bien les choses).

Aujourd'hui combien de temps est-ce que j'y consacre ? : Plusieurs jours par semaine.



 

Moralité


Pour tous ceux qui sont encore là (merci 🙏) et qui n'ont pas trop le tournis après cette successions de virages et de slaloms plus ou moins contrôlés, voici ce que j'ai tiré de toute cette aventure.


  1. En toute sincérité, jamais je n'aurais imaginé un tel parcours et heureusement qu'en 2017 je ne savais pas ce qui m'attendait parce que je ne suis pas certaine que je me serai lancée.

  2. Ces sept dernières années ont été trépidantes, compliquées, mais extraordinaires. Je n'ai aucun regret et je suis fière de tout ce que j’ai fait (même vendre des cerises bios hors de prix à des clients qui dépensaient en cinq minutes ce que je gagnais péniblement en deux jours).

  3. Je suis bien contente d'avoir aujourd'hui autant de cordes à mon arc. J'ai décidé d'être freelance parce que c'est désormais ce qui me convient et que le salariat me donne des sueurs froides (pour moi, pas en général). Avoir plusieurs casquettes (écrivain, chef, coach etc.) est une bonne manière de ne pas avoir tous ses œufs dans le même panier. Ce n'était pas ce qui était prévu au départ, mais avec le recul, je trouve cela très rassurant.

  4. Nous sommes tous des êtres incroyables, flexibles et créatifs. Surtout dans l'urgence, ou disons a minima, lorsque l'on sort de sa zone de confort. Ayez confiance en vous, vous pouvez le faire. Le voyage est encore plus beau que la destination.


 

(Publication 2022)

(Publication 2024)




 

Et vous, lequel de ces métiers vous tente le plus?

  • Chef pâtissière

  • Life coach

  • Instructeur en méditation

  • Chef privé pour retraite de yoga


105 views0 comments

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note

More posts like this one?
Sign up here and receive the new posts before everyone!

Thanks for subscribing to this blog! 

bottom of page